10 bonnes raisons de passer au Master Data Management

Vous vous demandez encore si vous allez passer au Master Data Management !!!

Voici 10 raisons pour le faire dès à présent. 10 raisons qui expliquent pourquoi la gouvernance des données est une priorité pour les entreprises. Que le MDM ou Gestion des Données de référence (GRD) est la solution idéale pour référencer, contrôler, synchroniser, diffuser des données de qualité dans l’entreprise. Et aussi vers ses partenaires, ses clients et le public.

Mais avant de détailler les 10 raisons de passer au Master Data Management, nous devons définir, Qu’est-ce qu’une donnée de référence ?  Et quelles sont les fonctions d’un MDM ?

Qu’est-ce qu’une donnée de référence ?

Une donnée de référence est une information métier de base pour l’activité de l’entreprise. L’identifiant client, le code produit, le compte fournisseur sont des données de référence pour l’entreprise. Elles sont partagées et utilisées par les différents services de l’entreprise : Production, Comptabilité, Vente, Logistique, SAV, etc…

Quelles sont les fonctions d’un MDM ?

Le MDM ou Gestion des Données de Référence (GDR) a pour fonctions de :

  • Construire le référentiel des données métiers de l’entreprise,
  • Organiser l’acquisition et la validation des entrées (saisie, intégration),
  • Synchroniser les données entre les différentes applications logicielles de l’entreprise,
  • Diffuser les données vers les applications, mobiles, plateformes EDI, sites internet.

10 raisons métiers et techniques de passer au Master Data Management

5 raisons métiers et 5 raisons techniques qui expliquent en quoi la gestion des données de référence est au cœur de la stratégie de l’entreprise.

5 raisons métiers de passer au Master Data Management

Valoriser les données

Les flux de données reçus par l’entreprise sont continus et conséquents. Avant de les introduire dans le Système d’Information il est nécessaire de les valoriser. C’est à dire les nettoyer, filtrer les données inutiles, fausses. Puis les classifier en distinguant les informations stratégiques des informations d’exploitation.

Disposer de données de confiance, exactes et fiables

Sans données de confiance les conséquences pour l’entreprise sont des risques :

  • De non-conformité d’informations comptables, financières et commerciales entraînant des sanctions importantes,
  • D’insatisfaction des clients, les experts estiment les pertes consécutives à cette insatisfaction à plus de 10% du chiffre d’affaires.
  • De démotivation du personnel de l’entreprise confronté à un surplus de travail de vérification et de correction.

Gagner en productivité avec des données immédiatement accessibles et compréhensibles

Des données immédiatement disponibles et compréhensibles dans un format attendu permettent de réduire les cycles métiers :

  • La mise en place d’automatismes tel le P2P (Procure to Pay),
  • Le déploiement des EDI (Echange de Données Informatisé).

Et faciliter aussi le développement du télétravail, avec des accès distants, performants et sécurisés aux données de l’entreprise.

Gagner en agilité avec des données actualisées et pertinentes

Des données toujours actualisées et pertinentes apportent à l’entreprise des avantages concurrentiels :

  • Un Time To Market réduit, pour les mises sur le marché de nouvelles offres
  • Une mise en œuvre rapide des réglementations (RGPD, normes IFRS),
  • Une anticipation des évolutions de normes environnementales, sociales.

Gagner en communication avec des données ciblées et vérifiables

Une communication maitrisée permet de valoriser l’image de l’entreprise auprès de ses clients, de ses partenaires et du public. Cela consiste d’être en mesure de diffuser une information précise, exacte, claire et authentifiée.

5 raisons techniques de passer au Master Data Management

Améliorer la qualité des données de références

L’entreprise, ses services, ses collaborateurs ont besoin de données de qualité, prêtes à être utilisées. Passer au Master Data Management doit permettre de :

  • Veiller à la qualité de la donnée livrée : suppression des données erronées, incomplètes, non-conformes,
  • Garantir la traçabilité métier pour les besoins d’analyse et les exigences réglementaires.

Diminuer les coûts de gestion des données

Il est reconnu que 5% des données saisies manuellement sont erronées, en cause des erreurs de codification, des fautes de frappe, d’orthographe. Laisser ces données dans le Système d’Information entraine des surcoûts pour les identifier, les corriger. Le MDM devra mettre en place le principe d’une donnée, une seule saisie, une validation.

Gérer la diffusion d’une information cohérente en temps réel

L’intégration au SI d’un middleware de distribution des données de référence permet de garantir la diffusion d’une information en temps réel entre les applications logicielles. Et aussi vers les plateformes EDI, les API, les Web Services. Cela permettra la suppression des traitements batch sources de temps d’attente et souvent couteux à maintenir.

Assurer l’adaptation du référentiel de données aux changements de l’écosystème

Le référentiel des données de l’entreprise doit être en capacité d’intégrer les changements de l’environnement concurrentiel, financier, fiscal, réglementaire de l’entreprise :

  • Etre en mesure d’intégrer de nouvelles données et informations, et de les traiter pour les diffuser,
  • D’adapter les procédures de contrôles, de validation aux nouvelles normes et exigences réglementaires.

Répondre aux besoins de non-discrimination

Et enfin pour prémunir l’entreprise contre toutes pertes de données, contre toutes tentatives de fraude, d’être conforme aux règlements sur la protection des données :

  • Un stockage des données conforme au niveau d’exigence de fiabilité et de résilience,
  • Des procédures de journalisation, d’historisation, de versionning des données,
  • Des accès aux données et informations restreints selon des profils d’utilisateurs.

3 outils pour la maîtrise d’ouvrage d’un MDM

Passer au Master Data Management est un projet d’envergure. En effet, la mise en œuvre d’un projet MDM repose sur le déploiement d’une ou plusieurs solutions logicielles, nous citerons :

ETL, Extract Transform Loading

Un ETL a pour fonction d’extraire les données des applications, des bases de données (définition ETL). Ensuite de les consolider, de les standardiser dans un même format avant de les charger dans un entrepôt de données ou Wharehouse. Ainsi elles seront communes et partagées entre tous, tant pour l’exploitation que pour le décisionnel.

EAI, Enterprise Application Integration

Un EAI organise et gère les échanges d’informations entre les applications du SI dans un seul réseau (c’est l’un de ses nombreux avantages). Les informations sous forme de messages sont échangées et partagées en temps réel dans un format commun. Les passerelles point à point sont supprimées, c’est la fin du syndrome spaghetti couteux à maintenir.

ESB, Enterprise Service Bus

Un ESB est une technologie d’EAI. Un ESB est un Bus auquel les applications se connectent via leurs Web Services et des API. Cela permet alors aux applications d’interagir en temps réel entre elles. Les ESB sont adaptés aux échanges de données à fréquence élevée avec une faible volumétrie.

En somme le MDM préfigure de nouveaux enjeux pour votre entreprise.

Passer au Master Data Management c’est répondre aux nouveaux besoins des entreprises :

  • L’évolution des architectures des Systèmes d’Informations. Les grandes applications horizontales telles les PGI, ERP sont remplacées par des applications spécialisées. Ces applications communiquent entre elles en temps réel par échange de données et d’informations. Ces applications sont implantées dans des modèles hybrides Cloud, sur site, services Web, leurs interconnexions exigent de plus en plus de technicité.
  • Et aux nouvelles sources de données. Le Big Data, l’IoT (Internet Of Things), les réseaux sociaux fournissent aux services marketing, commerciaux, techniques des flux de data de plus en plus conséquents. Ceux-ci doivent être analyser et valoriser, les entreprises qui y parviennent en premier, prennent un avantage concurrentiel.

Depuis plus de trente ans, Tenor accompagne les entreprises dans la gestion de leurs données en proposant des solutions innovantes d’EAI, des solutions EDI ou encore des logiciels de facture électronique. Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à consulter notre article sur la définition du Master Data Management ou celui sur la différence entre EAI et ETL.

Contactez nos équipes pour lancer rapidement votre projet.

Pourquoi faire du WEBEDI avec vos partenaires commerciaux ?

Faire du WEBEDI avec vos partenaires commerciaux est simple à mettre en place. C’est également simple à utiliser. Le WEBEDI est la solution la plus souple et la plus économique pour passer à l’EDI. Un WEBEDI permet de disposer immédiatement d’une solution EDI opérationnelle.

Découvrez dans cet article, le fonctionnement du WEBEDI, les avantages du WEBEDI et pourquoi faire du WEBEDI avec vos partenaires commerciaux.

Qu’est-ce le WEBEDI ?

Le WEBEDI est un portail WEB qui va permettre de créer, envoyer, recevoir et tracer des documents commerciaux avec ses clients et ses fournisseurs.

La simplicité de fonctionnement de faire du WEBEDI avec vos partenaires commerciaux

L’utilisation d’un WEBEDI ne nécessite pas de longues formations, de longues phases de paramétrages et de tests. Le premier message saisi sur un portail WEBEDI est en état d’être envoyé.

L’utilisateur se connecte avec ses identifiants au portail WEBEDI :

  • Il choisit le type de document qu’il veut envoyer : commande, avis d’expédition, Bon de livraison, …
  • Il complète un formulaire intelligent de saisie généralement déjà prérempli.
  • Le formulaire complété est contrôlé et validé, toutes les informations nécessaires à l’envoi doivent être renseignées, puis le formulaire est envoyé au service EDI.
  • Le service EDI plateforme EDI prend en charge la création du message EDI à la norme attendue (par exemple à la norme EDIFACT) et le routage vers son destinataire.
  • L’utilisateur reçoit la notification de la bonne réception du message.

L’échange des documents commerciaux avec un WEBEDI

Faire du WEBEDI avec vos partenaires commerciaux c’est échanger tous les documents commerciaux habituels avec ses fournisseurs et clients, dans un standard EDI :

  • Recevoir des messages EDI en clair telles des commandes (ORDERS) qui pourront être exportées vers la Gestion Commerciale,
  • Émettre des avis d’expédition (DESADV) directement à partir des commandes clients reçues sur le portail WEBEDI ou importées de la Gestion Commerciale,
  • Facturer électroniquement (INVOICE) les commandes livrées.

Tous les échanges entre le portail WEBEDI et les applications métiers (Gestion Commerciale, ERP, Comptabilité, …) se font par transferts de fichiers texte ou CSV. Les imports et exports par fichiers permettent d’éviter les erreurs de ressaisies et de gagner en productivité.

Les principaux avantages du WEBEDI

Le WEBEDI combine les avantages de faire de l’EDI avec vos partenaires commerciaux dans un environnement WEB.

Le WEBEDI apporte tous les avantages de la navigation Internet

En effet, faire du WEBEDI avec vos partenaires commerciaux, c’est disposer d’un poste de travail connecté à internet :

  • Un service ouvert 24h/24 et 7j/7.
  • Un service toujours accessible et en tout lieu.
  • L’ergonomie du WEB : une utilisation intuitive, un affichage responsive.
  • Pas d’investissements en matériel et logiciel hors une connexion internet sécurisée.

Passer au WEBEDI, c’est bénéficier des avantages de l’EDI.

Des échanges sécurisés et fiables :

Ils vont apporter à l’entreprise des gains de productivité et aussi des réductions de coûts de gestion :

  • Une réduction des erreurs de codification dans les documents échangés.
  • Des documents électroniques transmis immédiatement.
  • L’abandon du fax, du téléphone pour recevoir ou transmettre les commandes.
  • Le suivi des envois avec les confirmations de réception des documents émis.

L’accès à de nouvelles fonctionnalités qui augmentent la productivité :

  • La dématérialisation des échanges commerciaux,
  • La traçabilité des documents commerciaux échangés, des bons de commande à la facture,
  • Des facilités pour archiver de façon électronique tous les documents commerciaux : Bons de commande, Bons de livraison, Factures.

Quand l’entreprise échange électroniquement avec ses clients et fournisseurs, elle bénéficie d’avantages concurrentiels :

  • Des clients qui passent des commandes plus facilement et fréquemment,
  • Des conditions commerciales privilégiées avec les fournisseurs.

Pourquoi faire du WEBEDI avec vos partenaires commerciaux ?

Les donneurs d’ordre de l’industrie, de l’Automobile et de la Grande Distribution échangent électroniquement avec leurs principaux fournisseurs. Dans un souci de rationalisation, ils souhaitent étendre les échanges EDI à tous leurs fournisseurs, petits, occasionnels, saisonniers.

A défaut de passer à l’EDI, le fournisseur risque de perdre son référencement et son marché.

Le WEBEDI permet de répondre immédiatement à la demande des donneurs d’ordre.

Le choix de faire du WEBEDI avec vos partenaires commerciaux est avantageux pour les entreprises ayant de faibles volumes de messages à échanger. Bien souvent dans ces entreprises un investissement en EDI intégré ne pourra jamais être rentabilisé.

Choisir un WEBEDI :

  • C’est accéder aux services d’un EDI sans investissement initial important.
  • Une mise en production rapide, en seulement quelques jours.
  • La tranquillité d’être toujours conforme aux demandes du donneur d’ordre et aux réglementations commerciales et fiscales en vigueur.

Ainsi le WEBEDI va permettre immédiatement de travailler avec ses fournisseurs en recevant leurs commandes et en leur retournant les avis d’expédition, les bons de livraison, les factures électroniques.

Les WEBEDI maison des donneurs d’ordre

Pour inciter et aider tous leurs fournisseurs à passer à l’EDI, les donneurs d’ordre proposent souvent des intranets WEBEDI intégrés à leur propre système EDI.

Ces solutions intranets « propriétaires » sont parfaites lorsqu’on fait de l’EDI avec un seul partenaire. Mais dès que l’entreprise est amenée à travailler en EDI avec plusieurs de ses partenaires commerciaux, clients et fournisseurs. Il faudra choisir un portail internet WEBEDI pour centraliser l’ensemble des flux EDI reçues et émis en un seul point.

D’autres donneurs d’ordre comme Stellantis et Renault préconisent souvent le WEBEDI de Tenor.

Faire du WEBEDI avec le portail internet eCAR ?

Le WEBEDI eCAR est un portail internet, qui permet de centraliser en un seul point d’accès tous les EDI avec vos partenaires clients et fournisseurs. eCar WEBEDI dispose de nombreuses fonctionnalités pour vous faciliter l’accès à l’EDI.

Alors que chaque donneur d’ordre propose son propre accès intranet WEBEDI sur lequel il dépose ses propres commandes. Si plusieurs clients envoient des commandes EDI, il faut se connecter à autant d’intranets que de clients.

Avec le WEBEDI eCAR, en une seule connexion vous avez une vue complète sur votre carnet de commandes.

A partir du portail WEBEDI eCAR, vous exportez toutes vos commandes vers votre Gestion Commerciale. Vous envoyez tous vos avis d’expédition, tous vos bons de livraison et vous supervisez tous vos échanges EDI.

Une fois le portail WEBEDI eCAR en production, il vous sera dès lors facile de proposer à tous vos partenaires commerciaux, clients et fournisseurs, de passer par ce canal EDI pour échanger des documents commerciaux.

Le WEBEDI eCAR est un outil multi-langues et est homologué par GALIA.

Pour aller plus loin avec eCar et découvrir tous les avantages du WEBEDI, prenez contact avec nos experts afin d’identifier vos besoins en EDI.

MarketPlace et EDI, comment faire du e-commerce sur les places de marché

MarketPlace et EDI, un sujet majeur pour ceux qui veulent vendre sur les Places de Marché de manière automatisée. En effet, sans automatismes le traitement des commandes s’avère chronophage avec des traitements manuels longs, sources de retards de livraison et d’erreurs. La notation du marchand en sera affectée.

Aussi les entreprises désireuses de vendre sur les MarketPlaces doivent en priorité se focaliser à réussir leur intégration à celles-ci. L’échange de données informatisé (EDI) est la solution pour réussir cette intégration. Découvrez dans cet article toutes les raisons d’échanger en EDI sur les Marketplaces.

Les spécificités de la vente sur les MarketPlaces

Depuis leurs premières apparitions, au début des années 2000, avec Amazon, eBay, etc…, les Marketplace CtoC et BtoC ont largement contribué au développement du e-commerce.

Aujourd’hui les Marketplaces ne se limitent plus au CtoC et au BtoC, elles proposent leurs services à toutes les entreprises BtoB. Certaines sont des « pure players » sur des secteurs professionnels spécialisés : les fournitures pour le bâtiment et les travaux publics, les pièces détachées automobiles pour les professionnels, les intrants agricoles, etc…

Déjà selon une étude Gartner : d’ici 2023, au moins 70% des Marketplaces lancées seront ouvertes au BtoB. Déjà sur ces MarketPlaces, les entreprises marchandes sont en concurrence entre-elles. Les gagnantes sont souvent les mieux notées.

Développer ses ventes et fidéliser sa clientèle sur ces nouveaux canaux de vente nécessite de bien appréhender les exigences de la vente sur les MarketPlaces.

Les exigences de la vente sur les MarketPlaces

Une MarketPlace est plus qu’un site e-commerce.

Une MarketPlace est une plateforme d’intermédiation entre vendeurs et acheteurs ayant une fonction de Tiers de Confiance. La Place de Marché apporte des fonctionnalités aux vendeurs et des protections aux acheteurs :

  • Elle donne accès à une grande audience, apporte une visibilité accrue aux produits et services proposés, permet d’augmenter le taux de transformation,
  • Elle sécurise les transactions, garantit les paiements, intervient lors de litiges,
  • Elle exige des marchands un même niveau d’exigence que la MarketPlace s’applique à elle-même.

Les marchands s’engagent à :

  • Une gestion de stocks juste pour éviter les ruptures de stocks,
  • Une gestion de prise de commande en temps réel.
  • Service 24h/24 et 7j/7,
  • Des produits livrés conformes à la commande,
  • Une tarification juste,
  • Des délais de livraison annoncés respectés.

Un système de notation et les avis laissées par les clients finaux permettent de juger du respect de ses engagements.

De fait la synchronisation entre le Front Office qu’est la Place de Marché et le Back Office qu’est le Système d’Information du marchand doit être rapide, fiable et sécurisée. C’est tout l’intérêt du sujet MarketPlace et EDI

Des échanges de flux fiables et fréquents pour intégrer la MarketPlace au Système d’Information

Pour vendre sur une MarketPlace il faut maitriser trois couches :

  • Le Front Office, sur lequel les clients finaux naviguent, et achètent,
  • Le Middle Office, qui est le connecteur entre le Front Office et le Back Office, le Middle Office permet aux marchands d’interagir entre leur Système d’Information et la MarketPlace :
    • Mettre leurs produits en vente,
    • Echanger les documents commerciaux : bons de commande, avis de livraison, factures, paiements, etc…
    • Suivre les évolutions des ventes, obtenir des statistiques,
  • Le Back Office, qui permet aux marchands de gérer les commandes. Ainsi il est le Système d’Information du marchand, la Gestion Commerciale, le CRM, le WMS

A chaque produit mis en vente, à chaque commande prise, à chaque paiement, des flux d’informations sont échangés entre le Front Office et le Back Office.

Le défi est de construire un Middle Office performant, fiable et sécurisé.

L’entreprise dispose de différentes méthodes pour interfacer son Back Office avec une Marketplace :

  • Gestion manuelle, via des pages et formulaires web, ou via des flux de fichiers .xlsx, .csv,
  • Gestion automatique en mettant en œuvre des API (Application Programming Interface) ou un système EDI.

MarketPlaces et EDI le bon choix pour vendre sur les places de marché

L’EDI est la solution technique la plus fiable, la plus répandue dans le monde du commerce et de la distribution pour répondre à ses objectifs. L’EDI permet l’échange de documents commerciaux, bons de commande, avis d’expédition, factures, entre partenaires commerciaux dans un format standard. Les documents EDI sont lisibles par machine, ce qui signifie que les processus métier peuvent être facilement automatisés.

De ce fait la plupart des Places de Marché, tel Amazon, communiquent aux développeurs et aux fournisseurs d’accès EDI, leurs Cahiers des Charges EDI.

Pourquoi préférer l’EDI aux API ?

Depuis peu de temps des API proposées par les Marketplaces et des intégrateurs de flux concurrencent l’EDI pour mettre en œuvre la synchronisation entre les Systèmes d’Information et les MarketPlaces. Cependant l’EDI conserve ses avantages :

L’adaptabilité aux besoins métiers

  • Les API sont du code, elles sont écrites pour répondre aux spécificités fonctionnelles d’une Marketplace, et optimisées pour une exécution rapide. Des modifications d’API en réponse à des spécificités métiers sont délicates et coûteuses à réaliser.
  • L’EDI est essentiellement du paramétrage; des consultants ou développeurs peuvent facilement apportées des modifications quand cela est nécessaire.

L’intégration à un réseau de partenaires

  • Chaque API est personnalisée selon le partenaire commercial, utiliser des API pour des échanges commerciaux avec de nombreux partenaires devient difficile à maintenir.
  • Un système EDI est normé et est construit pour gérer des flux électroniques avec de multiples partenaires commerciaux. Les réseaux EDI VAN sont en capacité de traiter en toute sécurité et fiabilité des volumes très importants.

La compatibilité

  • L’API étant une solution récente, sa compatibilité avec toutes les technologies BtoB n’est pas assurée.
  • L’EDI est proposé depuis déjà plusieurs décennies en différentes solutions EDI On Premise, EDI SaaS, WEB EDI, de ce fait l’entreprise est certaine d’avoir une solution EDI compatible avec son système d’information.

La sécurité

  • Les API restent souvent vulnérables aux intrusions dans les systèmes d’information, multiplier les API pour chaque place de Marché multiplie les risques de violations de données,
  • A contrario, un système EDI est facilement sécurisable en utilisant un réseau EDI VAN.

Quels flux EDI échangés ?

A chaque flux en direction de la Marketplace ou en provenance de la Marketplace un messages EDI au standard EDIFACT sera utilisé.

  • La commande (ORDER), la commande sera intégrée à la Gestion commerciale du marchand,
  • L’accusé de réception de la commande (ORDER REPONSE), le marchand confirme qu’il a bien reçu la commande et la traite,
  • L’avis d’expédition (DESADV), le marchand avise la MarketPlace et le client final que la commande est expédiée,
  • La facture d’achat (INVOICE), la facture sera intégrée dans la Comptabilité et pointée lors de la réception du paiement,
  • La mise à jour des stocks (INVRPT), pour avoir connaissance par référence produit des stocks disponibles à la vente, des stocks réservés.

Les avantages obtenus avec l’EDI ?

Avantages d’une solution éprouvée et populaire dans le monde de la Distribution et du Commerce :

  • L’EDI est essentiellement du paramétrage, des consultants ou développeurs peuvent facilement apporter des modifications quand cela est nécessaire.
  • Un système EDI est normé et est construit pour gérer des flux électroniques avec de multiples partenaires commerciaux. Et les réseaux EDI VAN sont en capacité de traiter en toute sécurité et fiabilité des volumes très importants.
  • L’EDI est proposé depuis déjà plusieurs décennies en différentes solutions EDI On Premise, EDI SaaS, WEB EDI, de ce fait l’entreprise est certaine d’avoir une solution EDI compatible avec son système d’information,
  • La mise en œuvre d’un EDI est un projet maitrisé tant techniquement que financièrement par les DSI et les offreurs de solutions EDI.

Avantages stratégiques entre MarketPLace et EDI

L’EDI apporte à l’entreprise des avantages stratégiques pour vendre sur les MarketPlaces :

  • Améliorer la marge brute avec des économies d’échelle de réduction des coûts administratifs,
  • Participer à augmenter le service client en garantissant les délais de livraison et en réduisant les risques d’erreurs de commandes, et in fine obtenir aux clients finaux de bonnes notes et des avis positifs,
  • Etre en capacité de répondre aux évolutions des demandes des clients,
  • Démontrer que l’entreprise est active et cherche à se développer sur le e-commerce avec une politique de partenariat à long terme.

Avantages opérationnels de l’EDI Marketplace

L’Entreprise va aussi bénéficier dans son quotidien de tous les avantages propres à l’EDI :

  • La suppression des documents papiers remplacés par des fichiers électroniques
  • Le gain de temps de traitement des commandes,
  • La réduction des coûts induits par l’automatisation des tâches,
  • L’optimisation des stocks en ajustant facilement les stocks à la demande,
  • Limiter le risque d’erreurs ou d’inexactitudes dans les données et informations transmises à la MarketPlace, qui donnent souvent lieu à des pénalités financières.

MarketPlace et EDI une solution pérenne et évolutive pour les comerçants

L’intégration EDI avec les MarketPlaces est la solution pérenne et évolutive. En effet avec l’EDI le marchand dispose :

  • D’une bibliothèque complète de messages pour les transactions commerciales et la logistique,
  • D’un système populaire adopté par de nombreuses entreprises et organisations,
  • D’accès à des réseaux EDI VAN sécurisés,
  • De compétences EDI nombreuses pour piloter des projets EDI,
  • D’offres de prestataires EDI adaptées à tous les métiers,
  • Des possibilités d’adaptation aux besoins spécifiques de chaque entreprise.

Avec l’EDI les fournisseurs et vendeurs de produits et de services pilotent leurs ventes sur les MarketPlaces à partir de leur propre système d’information. Cela leur permet d’être beaucoup plus réactif pour vendre et répondre à la demande, suivre le taux de service et développer leurs ventes.

Pour en savoir plus faites un tour sur le Blog de Tenor ou vous trouverez des articles complets sur la mise en œuvre de l’EDI, la norme EDIFACT ou encore l’EDI en grande distribution qui reflètent bien les enjeux des MarketPlace et EDI.