simplifiez votre edi en l'externalisant
+33 4 81 91 79 99

Tenor s’engage dans une démarche éco-responsable

Tenor s’engage dans une démarche éco-responsable
06/12/2021

Pour les entreprises aujourd’hui, être éco-responsable n’est plus une option ou une occasion de faire un coup marketing, c’est devenu une priorité.

En tant qu’éditeur de logiciels, nous évoluons déjà dans un secteur qui contribue à la diminution des gaz à effet de serre (GES). Néanmoins, si cette contribution est incontestable, elle n’est pas absolue pour autant.

Comme toute activité économique en croissance constante, l’impact du numérique sur l’environnement suit la même dynamique. Les acteurs du secteur en ont rapidement pris conscience et c’est ainsi qu’est apparu la démarche Green IT. Il s’agit d’un ensemble de bonnes pratiques visant à rendre notre activité plus sobre et plus éco-responsable.

Cette démarche éco-responsable passe par une optimisation des usages, comme la dématérialisation des documents ou le recyclage des matériels et par de nouvelles façons de travailler. Elle concerne également la manière dont nous concevons nos logiciels. En effet, nous sommes face à un paradoxe. Si l’utilisation des logiciels permet de réduire les émissions de GES, par ailleurs leur conception et leur utilisation en génèrent également. Nous nous devons donc de proposer des solutions dont le bilan environnemental est positif. C’est pourquoi nous intégrons le facteur éco-responsable dès la phase de conception de nos logiciels pour en faire des logiciels « verts » c'est l'écoconception des logiciels.

Toutes ces démarches sont intégrées aujourd’hui dans notre cœur de métier. Et c’est là que nous devons rester vigilants. En effet, la tentation est grande de considérer que nous avons apporté notre contribution et de s’en contenter. Or avec le temps nous avons pris conscience que notre bilan carbone reposait sur bien plus que sur notre activité d’édition de logiciels. Tenor, ce sont aussi des personnes qui se déplacent, des locaux qu’il faut éclairer et chauffer, du matériel, des moyens de communication, des participations à des salons…

Depuis déjà quelques années, ce constat nous a amené à prendre plusieurs mesures. Nous avons  fortement réduit l'usage des emballages et contenants à usage unique comme les gobelets, obtenu de notre municipalité des bacs de tri, opté pour du matériel reconditionné chaque fois que c’était possible. Ce sont des pas dans la bonne direction, mais cela n’est toujours pas suffisant à mes yeux. Quand nous entreprenons quelque chose, nous ne voulons pas être « plutôt bons », nous voulons faire partie des leaders. Il en est de même pour notre démarche éco-responsable.

Pour cela, il nous faut d’abord regarder la situation en face, même si la loi ne nous y oblige pas. C’est pourquoi, avec l’accompagnement et le co-financement de l’ADEME, nous avons lancé un audit pour dresser le bilan de nos émissions de GES. Pour nous accompagner dans cette démarche nous avons fait appel à un cabinet de conseil spécialisé dans la conception et la mise en œuvre de stratégies de développement durable.

Les résultats de cet audit vont nous permettre d’identifier les leviers d’actions prioritaires pour obtenir rapidement une réduction significative de notre impact environnemental. Nous sommes conscients que dans une démarche éco-responsable nous devrons également faire évoluer nos habitudes et que cela va demander des efforts. Enfin, ce que nous ne pourrons pas réduire, nous le compenserons.

Malgré les défis qui s’annoncent, nous nous engageons, parce que c’est notre devoir d’acteur social. Depuis 33 ans nous avons toujours été aux côtés de nos clients et partenaires pour relever les défis de la digitalisation des échanges, de l’amélioration de la traçabilité, de la cybersécurité.  Encore une fois, nous serons à leurs côtés pour les aider concrètement à mettre en œuvre leurs stratégies de décarbonation numérique. Et pour cela, nous devrons être nous-mêmes exemplaires sur ce sujet.