simplifiez votre edi en l'externalisant
+33 4 81 91 79 99

Les solutions d’intégration de données

Les solutions d’intégration de données
01/10/2021

Il existe de nombreuses solutions d'intégration de données. En effet, au sein des entreprises l’intégration des données recouvre de larges besoins. Les flux de données entre les différents logiciels de l’entreprise, la consolidation de données pour des analyses, la migration de données vers de nouveaux formats, les transferts de fichiers avec des tiers, les échanges de documents électroniques avec des partenaires commerciaux. A chacun de ces besoins correspond une solution logicielle adaptée.

Dans cet article découvrez les différentes solutions d’intégration de données possible et un comparatif des différents usage qu'une DSI peut en faire. A quels besoins elles répondent et quelles sont leurs principales fonctionnalités.

Les différentes solutions d’intégration de données

Les EAI, Enterprise Application Integration

Un EAI est une solution de gestion de flux de données entre applicatifs. Son objectif est d'améliorer la gestion des flux dans l'entreprise. Dans un Système d’Informations, l’EAI permet à toutes les applications connectées de partager la même source de donnée. Pour chaque donnée il est défini une unique source. De fait, l’EAI diffuse la donnée source auprès des applications qui en font la requête. Exemple si l’application source de l’adresse Client est le CRM, alors l’adresse Client de la Gestion Commerciale ainsi que de la Comptabilité seront mise à jour avec l’adresse client du CRM.

L’EAI permet de mette fin au syndrome du plat de spaghettis en remplaçant toutes les passerelles « point à point » entre logiciels. En effet, les connecteurs EAI sont bidirectionnels, toute application peut émettre et recevoir des informations.

Les ESB, Enterprise Service Bus

Un ESB est une évolution technologique des EAI. Un ESB est un bus auquel toutes les applications sont connectées via des Web Services ou des API. Dès lors les applications peuvent interagir entre-elles en temps réel. Les ESB permettent des échanges d’informations à fréquence élevées. Les ESB sont utilisés pour la mise en œuvre des architectures orientées services (SOA).

Les ETL, Extract Transform Load

L’objet principal d’un ETL est de consolider des données en provenance de différentes sources. Par conséquent on obtient un ensemble de données cohérentes, nettoyées, vérifiées, et actualisées. De fait, on les utilisera comme source dans des outils d’analyse décisionnelle. Les ETL travaillent en trois phases :

  1. L’Extraction : les ETL extraient des données internes à l’entreprise de bases de données, de fichiers et aussi des données externes, Open Data, Big Data,
  2. La Transformation : les ETL vérifient les données, suppriment les doublons, transposent les données dans un même format commun,
  3. Le Chargement : les ETL chargent les données dans un lieu de stockage unique, le plus souvent un entrepôt de données ou Data Wharehouse.

Les ETL permettent aussi de procéder à des migrations de données d’un format vers un nouveau format.

Les MFT, Managed File Transfert

Le MFT est une solution de transfert de fichiers. Le MFT permet de transférer des documents électroniques de tout format, structurés ou non structurés, d’un émetteur vers un ou plusieurs destinataires. Le MFT apporte au transfert de données des fonctionnalités de sécurité :

  • Cryptage des données transmises,
  • Gestion des droits d’accès des utilisateurs,
  • Garantie de non-répudiation lors des transferts.

Les MFT sont tout particulièrement adaptées aux transferts de documents sensibles. Ils s’intègrent facilement au Système d’Information de l’entreprise via des API.

Les PeSIT, Protocole d’Echanges pour un Système Interbancaire de Télécompensation

Nous citerons aussi pour mémoire, le PeSIT ou Protocole d’Echanges pour un Système Interbancaire de Télécompensation. En effet de nombreuses organisations utilisent encore ce protocole de transfert de données. Le PeSIT a été créé en 1986 pour le secteur bancaire et utilisé pour les échanges interbancaires. Le PeSIT permet l’écriture et la lecture de données d’une machine à une autre. Aujourd’hui le PeSIT est souvent remplacé par les MFT.

Les EDI, Echange de Données Informatisé

Les solutions EDI permettent des échanges de messages électroniques structurés entre partenaires commerciaux. Les données sont échangées directement d’ordinateur à ordinateur sans aucune intervention. Les points forts de l’EDI :

  • Popularité, l’EDI est utilisé par de nombreuses entreprises dans des clés de l’économie, automobile, grande distribution, transport, logistique,
  • Gouvernance, l’EDI est un système standardisé et normé, des organisations interprofessionnelles tel GS1, Galia, Odette, GTF, Agro EDI Europe, ont en charge de faire évoluer les standards et de les publier,
  • Sécurité et fiabilité, l’EDI est un système d’échanges électronique mature qui fonctionne sur des réseaux sécurisés,
  • Facilité de mise en œuvre, de nombreux prestataires EDI proposent des offres EDI adaptées pour tous types de besoins et d’entreprises.

Pour plus d’informations à propos de l’EDI.

Les MDM, Master Data Management

Un MDM n’est pas à proprement parler une solution d’intégration de données. Il s’agit en fait d’une suite de fonctionnalités et de méthodes qui permettent de gérer le référentiel des données de l’entreprise.

Les fonctions du MDM sont de:

  • Définir le référentiel des données de l’entreprise,
  • Disposer de données de référence de qualité,
  • Définir les règles ;
  • Valider des données lors de leur intégration dans le SI de l’entreprise,
  • Synchroniser des données entre les applicatifs de l’entreprise
  • Diffuser des données à l’extérieur de l’entreprise,
  • Faciliter les transcodages de données de référence entre les applications,
  • Accéder directement et rapidement à des données dispersées entre différentes sources.

A voir aussi les 10 bonnes raisons de passer au MDM

Récapitulatif des solutions et de leurs fonctions

EAIESBETLMFTPeSITEDIMDM
Gestion des flux entre logicielsGestion des flux entre logicielsConsolidation de donnéesTransfert de fichiersTransfert de donnéesEchanges de messages électroniquesGestion de référentiel de données
Les EAI permettent aux applications connectées de partager entre-elles les mêmes données de références.Les ESB utilisent des Web Services et des API. Ils permettent aux applications d’interagir entres elles par échange d’informationsLes ETL permettent d’extraire des données de sources hétérogènes internes et externes à l’entreprise, de les consolider en un seul lieu à des fin d’analyse décisionnelleLes MFT permettent de piloter les transferts de fichiers vers un ou plusieurs destinataires. Les MFT proposent des fonctionnalités de synchronisation des données et de cryptage.Le PeSIT est un protocole datant de 1986 d’écriture de données d’une machine à l’autre encore utilisé par certaines organisations.L’EDI permet à des partenaires commerciaux d’échanger par voie électronique leurs documents commerciaux. Les données sont intégrées directement dans les systèmes d’information.Les MDM sont des suites de fonctionnalités et de méthodes permettant à l’entreprise de gérer son référentiel de données.
Les EAI garantissent que toutes les applications utilisent des données actualisées.Les ESB sont utilisés pour les architectures SOALes ETL sont aussi utilisés pour des opérations de migration de donnéesLes MFT sont adaptés pour le transfert de données sensibles.Le PeSIT est un protocole en fin de vie, le MFT le remplaceL’EDI fiabilise les flux commerciaux en évitant les ressaisies et permet la synchronisation des données commerciales entre partenairesLes MDM concourent à garantir la qualité et l’intégrité des données de l’entreprise.

Profitez de notre expertise en intégration de données !

L’intégration des données en entreprise, un projet stratégique

Un projet d’intégration de données en entreprise va beaucoup plus loin que le simple choix d’une solution adaptée à un besoin spécifique. En effet, il s’agit d’un projet qui porte sur une infrastructure informatique déjà existante et des sources de données hétérogènes internes et externes. Avec des contraintes métiers fortes comme le respect de la qualité des données. Mais également, un cadre réglementaire de plus en plus rigoureux : RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), normes financières et comptables (IFRS)...

De fait la mise en production de solutions d’intégration de données nécessite :

  • Une analyse des besoins et des contraintes,
  • Une expertise dans le domaine de la donnée.

Depluis plus de 30ans Tenor accompagne les entreprises dans le management de la données avec des solutions EDI, des solutions EAI comme DEX mais également un ensemble d'accompagnement et d'audit sur les systèmes d'échange de flux. Contactez-nous pour lancer votre projet