API : une forme d’EDI en service web

L’EDI en service web est idéal pour faire communiquer des applications entre elles. Bien souvent, en tant que développeur web, on se pose la question d’utiliser des flux EDI standards ou bien des services web dédiés. Les deux approches se complètent bien. Ce petit tour d’horizon va vous aider à y voir plus clair afin d’effectuer le meilleur choix. Vous aurez également l’occasion de visualiser comment les implémenter concrètement pour votre site web, et générer, de cette manière, une meilleure expérience pour vos clients.

Qu’est-ce qu’une API et un service web ?

Qu’est-ce qu’une API?

Une API (Application Programming Interface) est une interface par laquelle un logiciel offre des services à d’autres logiciels. Elle permet l’appel de fonctions internes à une application pour qu’un programme puisse interagir et échanger avec un autre.

Lorsque cette action implique l’envoi de données par un réseau, les services web entrent en jeu.

Tous les services web sont des API mais toutes les API ne sont pas des services web.

Qu’est-ce qu’un service Web?

Un web service, ou service web en français, est un programme informatique qui permet la communication et l’échange de données entre des applications distantes, à travers Internet.

Ainsi les applications peuvent dialoguer et appeler des fonctions à distance, indépendamment des plateformes et des langages sur lesquels elles reposent.

Ce type de communication se base sur le principe standard des demandes et des réponses. Il s’effectue avec des messages au format XML principalement. HTTP est le protocole de communication le plus souvent utilisé.

Les services web peuvent être de trois types : SOAP (Simple Object Access Protocol), REST (Representational State Transfer) ou XML-RPC.

Astuce : l’utilisation du protocole http permet de s’affranchir des réseaux spécialisés payants.

Quand utiliser votre EDI en service web ?

L’EDI demeure le moyen le plus robuste et fiable pour échanger des données en masse entre des systèmes d’information différents. Avec les standards, on bénéficie d’un large choix de documents commerciaux déjà définis, en particulier dans les processus Order-to-cash, Purchase-to-pay et tout au long du cycle de la Supply Chain.

Pour les entreprises travaillant avec plusieurs prestataires logistiques, le déploiement des standards EDI évite le développement d’autant de services web que de portails distants.

En fonction de votre système d’information et des volumes d’échanges

Toutefois, en fonction des volumes de données et de la disparité des systèmes impliqués, votre architecture idéale fera sans doute appel à l’Échange de Données Informatisé complété par des services web.

Certains donneurs d’ordre ne laissent pas le choix en mettant en place des portails accessibles uniquement via leurs API.

A noter : des ERP comme CEGID ou MS Dynamics disposent nativement d’API pour échanger des données avec des logiciels externes.

Les services web donnent la possibilité d’effectuer des interactions globales. Ils apportent les fonctionnalités d’un portail et l’accès à de nouveaux types de transactions, souvent plus orientées utilisateurs.

Optimisez votre entrepôt (WMS) et votre transport (TMS) en ouvrant votre ERP vers l’extérieur et visualisez ce qui se passe. Vous pouvez consulter toutes les informations en temps réel. 

Les connexions via API se font en temps réel, sans plateforme intermédiaire : la visibilité sur les données est instantanée.

EDI en service web pour gérer les exceptions

Avec l’utilisation d’une API web, vous voudrez peut-être pouvoir gérer des exceptions avec vos clients, ce qu’il est difficile de configurer en EDI. Vous pouvez aussi afficher les informations de suivi d’expédition, rendues accessibles par votre prestataire logistique via son application web. Vous avez même la possibilité de récupérer les données du portail d’un fournisseur pour créer et alimenter des statistiques de niveau de service.

Conseil : l’utilisation des API d’un portail peut nécessiter de faire évoluer ses développements avec le cycle de vie du portail. Renseignez-vous auprès de votre partenaire sur les évolutions prévues à court ou moyen terme.

Exemple d’utilisation avec la plateforme Chorus

Chorus PRO est le portail public de l’Etat sur lequel transiteront progressivement l’ensemble des factures électroniques à destination du service public. Il s’agit là d’un portail mutualisé, pour tous les fournisseurs et toutes les administrations publiques.

L’objectif de l’Etat est de dématérialiser 100% des factures qui lui sont adressées selon un échéancier qui a démarré le premier janvier 2017 et qui s’est achevé le premier janvier 2020.

En EDI classique

En mode EDI classique, les fournisseurs de la sphère publique adressent les factures dématérialisées sous forme de fichiers normalisés, et reçoivent en retour un accusé émis par Chorus.

En web service

Par service web, vous obtenez en sus des informations concernant le suivi de la facture : il est possible de retrouver des factures selon une recherche multicritères, de récupérer la visualisation PDF générée par Chorus Pro et l’historique de traitement.

L’API de Chorus Pro permet une remontée d’informations plus complète vers votre outil de facturation, pour un meilleur suivi par vos utilisateurs. Les entreprises cherchent à apporter davantage de services à leurs clients. Dans ce contexte qui tend vers des écosystèmes informatiques de plus en plus ouverts et interopérables, les services web sont certainement le meilleur moyen de connecter deux applications.

Depuis plus de 30 ans Tenor vous accompagne dans la dématérialisation de vos factures et dans la mise en place de vos EDI en SaaS, en WebEDI ou même OnPremise. Parcourez sur cette page toutes nos solutions EDI. Re-découvrez aussi cet excellent article sur l’automatisation des factures pour Chorus Pro ou encore celui-ci sur le piste d’audit fiable. De même, n’hésitez pas à nous contacter afin de valider la faisabilité de votre projet.


Lancez votre projet d’EDI en service web dès aujourd’hui. Contactez nous:

Déploiement EDI quelle stratégie adopter pour les sous-traitants?

Le déploiement EDI est un outil majeur de l’évolution de toute entreprise. en effet, vos clients désirent souvent mettre en place des flux EDI ou la dématérialisation des factures. Cela, afin d’échanger des données de manière informatisée. L’objectif est double : répondre à leurs demandes et viser un système EDI performant pour votre entreprise. On vous donne quelques conseils sur comment développer votre stratégie de déploiement EDI, et quels sont les pièges à éviter.

La logique des donneurs d’ordre et fournisseurs dans le déploiement EDI

D’une manière générale, le donneur d’ordre est la personne ou l’entité qui prend l’initiative d’une opération de déploiement EDI.

En EDI (Echange de Données Informatisé), le donneur d’ordre est celui qui commande des produits, du transport, ou de la logistique, à un fournisseur ou à un prestataire. Bref, il s’agit souvent du client.

Bien souvent, le client est en position d’imposer son propre plan de déploiement EDI à ses fournisseurs. De fait, il choisit les messages à échanger et le planning de mise en place.

Pour chaque message, le donneur d’ordre choisit le standard (EDIFACT, VDA, format XML…) et le profil d’utilisation.

En effet, de nombreuses variantes sont possibles pour un même format standard. Il convient donc de préciser les données obligatoires pour les logiciels applicatifs des partenaires, en plus de celles définies par la norme.

Un cahier des charges propre à chaque donneur d’ordre décrit la syntaxe souhaitée. Ce sont les guidelines ou contrats d’interchange.

Conseil : pour toute demande de partenaire commercial, procurez-vous la liste des documents commerciaux concernés, les guidelines correspondantes (avec quelques exemples) ainsi que les protocoles de communication possibles.

Evitez les erreurs classiques lors de votre déploiement EDI

Pour entretenir une bonne relation commerciale, il faut répondre aux demandes des clients. Mais n’oublions pas toute la plus-value que peut gagner votre entreprise avec un système EDI bien construit et efficace, qui permet de lui simplifier la vie. Et si ce déploiement était l’occasion de satisfaire les clients externes et internes à la fois ?

Non au plat de spaghetti

S’il est vrai que pour un même type de message, chaque client demande son propre format EDI (contrat d’interchange), il faut optimiser vos flux d’information entre votre système informatique et la plateforme EDI.

Avant de se lancer dans la mise en place et les tests avec vos partenaires, il est important d’avoir élaboré en interne des fichiers pivots.

Les fichiers pivots sont les fichiers applicatifs intermédiaires intégrés ou exportés par votre logiciel de gestion et dont les données sont converties au format EDI. Ils contiennent l’ensemble des données informatiques nécessaires à votre système de gestion pour un type de transaction.

Dans le cas de l’ERP SAP, les fichiers d’interface existent déjà, ce sont les IDOCS.

On vise un format de fichier pivot par message. Il doit être générique (éviter les particularités clients), complet, et documenté dans des spécifications.

Conseil : utilisez l’ordre du processus Order-to-Cash pour implémenter vos interfaces. Vos bons de livraison et factures électroniques seront plus fiables si les commandes ont été intégrées automatiquement.

Une fois les fichiers d’interface implémentés, un tronc commun existe entre vos systèmes d’information et le traducteur EDI.

Les guidelines de vos clients ne sont plus que des variantes gérées dans le mapping EDI.

Conseil : construisez des formats de fichiers évolutifs, c’est-à-dire offrant la possibilité de rajouter des données sans devoir changer la structure. Ceci évitera les impacts futurs sur les programmes de traduction EDI.

Fixez votre ligne de déploiement

Il est possible que les demandes de vos partenaires commerciaux arrivent simultanément et que vous ne puissiez pas toutes les satisfaire en même temps.

Même en gardant un rythme soutenu, il va falloir prioriser.

Si tous vos pivots ne sont pas encore prêts, optez pour un déploiement par type de messages.  

Par exemple, consacrez-vous à l’implémentation des bons de commande ou des avis d’expédition avec tous les clients intéressés. De cette manière, même partiellement, chaque client avance sur son projet EDI avec vous.

Conseil : en toute logique, un donneur d’ordre cherche à déployer en premier les messages lui apportant le meilleur retour sur investissement. Calculez vos propres gains par message pour comprendre où placer les efforts en premier.

Le choix du déploiement EDI est souvent une contrainte sectorielle

Votre secteur d’activité déterminera si ce type de déploiement est possible ou non.

Dans l’industrie automobile, l’ensemble des messages doivent être opérationnels sur les plateformes d’autotest pour obtenir l’accord de mise en production par le client.

Si tous les pivots de votre système d’information sont opérationnels, un déploiement client par client est possible.

Priorité alors aux échanges commerciaux avec les clients grands comptes. Quitte à utiliser les solutions Web EDI proposées par les autres clients pour commencer à remplacer les documents papier pendant la période de transition.

Une fois tous vos échanges électroniques déployés, ce sera la façon d’interfacer de nouveaux clients.

Conseil : associez votre service commercial, qui pourra se servir de l’argument EDI lors de négociations, ou vous avertir d’une situation tendue à débloquer par le biais de l’EDI.

N’oubliez pas vos fournisseurs

Chaque entreprise est le donneur d’ordre d’un ensemble de fournisseurs. A votre tour, élargissez les bénéfices de votre système EDI en embarquant vos propres fournisseurs.

Conseil : soyez actif dans les groupes de normalisation et gardez le contact avec les équipes B2B de vos partenaires.

Devoir s’interfacer en EDI avec vos clients est une belle opportunité de construire votre propre système d’Echange de Données Informatisé. En parallèle du déploiement, listez vos besoins, de la gestion des commandes à la dématérialisation fiscale. Et gagnez la partie en construisant la plateforme qui apportera toute la plus-value de l’EDI à votre entreprise.

Tenor vous accompagne dans la mise en place de votre EDI fournisseur depuis plus de 30 ans. Découvrez cet excellent article sur l’Onboarding et nos services EDI pour approfondir le sujet. De même, vous pouvez contacter l’un de nos experts pour identifier vos besoins en EDI.


Contactez-nous : +33 481 917999

Comment choisir son prestataire EDI ?

Choisir son prestataire EDI, une opportunité stratégique

Amélioration de l’efficacité de votre système de gestion, optimisation de vos processus métiers, diminution des coûts… Autant de bénéfices attendus avec le déploiement l’EDI qui dépendent de la solution choisie.

Pour l’image donnée à vos partenaires commerciaux et à l’ensemble de vos utilisateurs, sécurité et fiabilité se doivent d’être au rendez-vous de la future solution EDI.

Au global, la mise en place puis la maintenance d’une plateforme EDI requiert un niveau d’expertise élevé qu’il ne faut surtout pas confier au premier venu.

D’autant plus qu’il s’agit souvent d’un engagement dans la durée.

Analyser et comprendre vos besoins EDI

La seule notion de coût ne suffit pas à sélectionner votre futur prestataire.

Définissez quelle sont vos exigences en ce qui concerne votre futur système EDI ainsi que la valeur ajoutée qu’il va vous apporter.

Il est important de vous poser un certain nombre de questions :

  • Quel type de déploiement envisagez-vous ?
  • Quels autres services que l’automatisation de flux attendez-vous de la plateforme EDI ?
  • Mettrez-vous en place la dématérialisation fiscale des factures ?
  • Quelle quantité de flux EDI sont concernés ?
  • Votre cœur de métier nécessite-t-il des échanges en « temps réel» et en 24/7 ?
  • De quels types de tableaux de bord et de visibilité auront besoin vos utilisateurs ?

Il ne reste plus qu’à sélectionner les prestataires EDI répondant point par point à vos attentes.

Pour faire une première sélection en fonction de votre filière métier et des prestations proposées, GS1 France met à disposition sur son site la liste des offreurs de solution EDI .

Choisir votre prestataire EDI

Solution adéquate et qualité de service

Il s’agit de trouver la solution facilement intégrable avec votre système informatique ou votre ERP, et qui couvre l’ensemble de vos besoins.

Que l’on opte pour une solution externalisée en mode Saas, une solution logicielle ou encore du Web EDI, on choisira une solution multi standards et multi protocoles de communication pour pouvoir échanger avec tous les partenaires.

Si votre entreprise a des activités dans plusieurs pays, la solution EDI doit pouvoir fonctionner à l’international et en conformité avec les contraintes techniques et légales des pays concernés, notamment pour la facture électronique.

Il faut aussi se pencher sur la solidité et la pérennité du fournisseur EDI :

  • Connait-il votre secteur d’activité et y a-t-il déjà plusieurs références ?
  • Est-il certifié ?
  • A-t-il fait ses preuves ?
  • Garantit-il vos obligations légales dans le cadre de la dématérialisation des factures notamment au niveau de l’archivage ?
  • Les clients qui utilisent ses solutions et ses services sont-ils satisfaits ?

CONSEIL : Assurez-vous que le prestataire EDI mettra à votre disposition les ressources nécessaires à la construction de votre système EDI tel que vous l’attendez et dans les délais impartis.

De bonnes capacités techniques

Une plateforme EDI qui fonctionne sans erreur, c’est un vrai bonheur et une véritable valeur ajoutée pour vos systèmes d’information.

Mais une plateforme EDI qui dysfonctionne cela peut nuire fortement a votre productivité et à vos relations avec vos partenaires commerciaux.

D’où l’importance de choisir un prestataire EDI dont l’infrastructure et les connaissances techniques sont sérieuses et garantissant des SLA corrects.

Le Service Level Agreement est un document contractuel engageant le prestataire à assurer un certain niveau de service et un taux de disponibilité de ses plateformes. Cet article du Journal du Net vous en dit plus sur les SLA. 

Un support ou service technique fiable

Une fois vos premiers flux EDI déployés, l’équipe support sera votre principal interlocuteur.

Monitoring, gestion des erreurs, fiabilité des réponses, correction des erreurs récurrentes, réactivité…. des points à connaitre avant de s’engager.

CONSEIL : Vérifiez si le support est disponible dans les langues de vos utilisateurs et si la plage horaire couvre vos besoins.

L’outil de suivi des flux joue également un rôle important.

Ergonomique et accessible à tout moment, il permettra à vos utilisateurs d’être autonomes pour consulter leurs documents.

La tarification des services EDI

Le volume de données échangé défini souvent le prix. Ensuite peuvent s’ajouter des coûts liés à l’utilisation de tel ou tel réseau de communication. (ENX – OFTP)

Certains prestataires peuvent proposer des abonnements forfaitaires.

CONSEIL : Comparez les différentes offres et faites des hypothèses quant au développement futur de vos échanges EDI. Vous opterez ainsi pour la tarification la plus avantageuse.

Une vision à long terme de vos EDI

Rien n’est figé dans un système EDI. Vous recevrez des demandes d’évolution de vos partenaires. De même vous souhaiterez en apporter pour optimiser vos flux.

Vous déploierez de nouveaux messages ou vous vous connecterez à de nouveaux partenaires.

Votre prestataire de services EDI doit être capable de répondre à ces demandes de changement. De plus, il offre à tout moment les dernières technologies et une inter-opérabilité complète. Cela permettra de répondre à ces déploiements futurs.

La mise en place de l’EDI promet beaucoup de bénéfices pour votre entreprise. Néanmoins, la solution choisie offre un service de qualité dans lequel le rôle du prestataire EDI est crucial.

Alors le moment est venu de faire le bon choix !

Depuis plus de 30 ans, Tenor accompagne les entreprise des secteurs de l’industrie, de l’automobile et de la grande distribution dans leur déploiement EDI et EDI fournisseurs. Si ce sujet vous intéresse consultez cet article sur le déploiement fournisseur ou contactez-nous pour échanger sur votre projet EDI.

Lancez votre projet EDI dès aujourd’hui, contactez-nous :